Les retraités de l’Essonne sont en colère et le disent !

Les retraités de l’Essonne sont en colère et le disent !

2018-10-17T09:47:14+00:0017 octobre 2018|Catégories : À LA UNE|Mots-clés : , |

Manifestation jeudi 18 Octobre à 14H30, place de l’Opéra à Paris

Les retraités de l’Essonne sont en colère et le disent !

Les retraités du « groupe des 9 » actifs dans l’Essonne, membres de la CGT, FO, FSU, FGR-FP, Solidaires et UNRPA (Ensemble et Solidaires), rejoints par l’UNSA retraités du 91 ont de nouveau rencontré les Essonniens ce weekend sur les marchés de Sainte Geneviève des Bois, de Longjumeau et de Palaiseau, après Juvisy/Orge, saint Pierre du Perray etc.

Ils les ont appelés à participer à la mobilisation organisée par 15 organisations de retraités le 18 Octobre partout en France.

Ils ont reçu un très bon accueil, constaté à nouveau combien la colère des retraités grandissait, face à la ponction de 2% de leur pouvoir d’achat, plusieurs centaines d’euros « volés » par an du fait de l’augmentation de 25% de la CSG depuis le mois de janvier (561 euros de moins/an pour une retraite de 1376 euros brut/mois). La revalorisation de seulement 0.3% annoncée confirme l’appauvrissement organisé des retraités au regard d’une inflation de 2.3% dans les 12 derniers mois. Ils mesurent maintenant que la baisse de la taxe d’habitation qui devait « compenser » est très largement un leurre.

Les retraité.e.s rencontré.e.s vivent ces attaques comme une profonde injustice et expriment très majoritairement leur rejet des choix politiques du président Macron et de son gouvernement, qui leur retirent de l’argent pour le donner aux plus riches (fin de l’ISF, CICE pérennisé, paradis fiscaux maintenus etc.). « Nous ne sommes pas des vaches à lait », « nous avons travaillé toute notre vie »…

Les organisations présentes dans le 91 alertent l’opinion :

– transformer pensions et retraites en « allocation » est un recul social de plus de 70 ans

– les désindexer des salaires d’abord, puis des prix aujourd’hui conduit à un appauvrissement, une paupérisation organisés des retraités, avec des conséquences lourdes pour toute la société.

– les attaques contre les retraité.e.s actuel.le.s sont un signal très négatif sur les objectifs de la réforme en cours.

Elles demandent la suppression de la hausse de la CSG dans le PLFSS 2019 qui va être débattu de manière imminente au Parlement et la revalorisation des pensions pour rattraper les pertes de pouvoir d’achat des années passées et compenser la hausse du coût de la vie de l’année en cours.

Elles appellent à une mobilisation générale et une participation massive à la Manifestation de jeudi 18 Octobre à 14H30 place de l’Opéra à Paris pour l’Ile-de-France.