FSU Essonne

Non à l’expulsion de Déborah !

mardi 24 mars 2015 par Webmestre

NON À L’EXPULSION DE DEBORAH

Deborah a 18 ans et demi. C’est une élève sérieuse du lycée Baudelaire, qui prépare un CAP Petite Enfance avec assiduité et veut poursuivre dans cette voie.

Deborah, qui vient de Kinshasa, est arrivée en France à 16 ans et trois mois, en 2012, pour rejoindre sa maman, résidente, et ses deux sœurs nées en France. Sa maman aurait bien voulu la faire venir avant, mais il lui fallait une situation professionnelle stable, et l’obtention d’un logement, pour que Deborah puisse la rejoindre et poursuive ses études. Dès les premiers jours de son arrivée en France, Deborah a cherché à s’inscrire dans un établissement scolaire. A cause du manque de places, il lui a fallu attendre septembre 2013 pour faire sa rentrée à Baudelaire.

Au moment de ses 18 ans, Deborah a voulu régulariser sa situation et a déposé un dossier, mais la Préfecture de l’Essonne lui a délivré immédiatement, fin septembre 2014, une Obligation de Quitter le Territoire Français, que Deborah n’a pas pu contester puisqu’elle ne l’a pas reçue ! Il y avait matière à contester, puisque la Préfecture oubliait que Deborah vivait en famille avec ses deux petites sœurs, qu’elle avait cherché à s’inscrire au lycée dès 2012 (et pourtant la preuve était là) et était une lycéenne assidue, appréciée au lycée, de ses enseignants et de ses camarades.

Elle oubliait donc toute sa vie !

Maintenant Deborah peut être expulsée à tout moment.

Nous, lycéens, amis, parents, enseignants, RESF, ne l’acceptons pas, et nous demandons à la préfecture de l’Essonne de retirer l’obligation de quitter le territoire et de régulariser Deborah.

Deborah doit continuer à vivre ici avec sa maman et ses petites sœurs.

Pour signer en ligne c’est ici :

http://resf.info/P2890

ou là :

http://www.educationsansfrontieres.org/spip.php?article52345










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives