FSU Essonne

Le 10 octobre, tous les personnels de la Fonction Publique doivent passer à l’action ! Grève et manifestation

mardi 26 septembre 2017 par Webmestre

La FSU et les organisations syndicales de fonctionnaires CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, UNSA et SOLIDAIRES appellent toutes et tous les agents de la Fonction publique à la grève, aux manifestations ou rassemblements pour se mobiliser le mardi 10 octobre prochain, date choisie par le « ministre de l’Action et des Comptes publics », Gérard Darmanin, pour la tenue d’un rendez-vous salarial.

La FSU se réjouit de l’unité exceptionnelle obtenue (celle de toutes les fédérations de fonctionnaires) pour une action dont elle a eu l’initiative. Il faut dire que les multiples annonces du gouvernement représentent une attaque brutale contre les fonctionnaires et les services publics. Elles s’inscrivent dans la droite lignée du projet de société porté par Emmanuel Macron, son gouvernement et sa majorité parlementaire. Les mesures sont pénalisantes et vexatoires (retour de la journée de carence), et seront lourdes de conséquences pour le pouvoir d’achat des fonctionnaires (gel du point d’indice, compensation incomplète de la CSG, report des mesures du PPCR qui constitue pourtant la seule perspective actuelle de revalorisation). En termes de postes, le gouvernement prévoit la suppression de 120 000 postes dont 70 000 dans la fonction publique territoriale.

Le gouvernement s’attaque aussi aux contrats aidés, qui portent sur des missions indispensables au bon fonctionnement des établissements et écoles (missions d’administration, de vie scolaire, d’aide aux élèves en situation de handicap, etc), et de nombreux autres services publics. Ce faisant, c’est à des personnes se trouvant déjà dans une situation précaire que le gouvernement s’attaque, en mettant fin abruptement à leur contrat, les laissant sans solution ni perspective. Et les conditions de travail des personnels en poste en seront également profondément dégradées.

La FSU exige une véritable négociation salariale qui aboutisse à une réelle reconnaissance du travail, des missions et de l’engagement professionnel des agent.e.s par une augmentation du pouvoir d’achat et la revalorisation des carrières, le non rétablissement de la journée de carence et les moyens nécessaires pour permettre aux agent.e.s d’exercer leurs missions de services publics.

Le développement des actions dans les différents secteurs (le 12 et le 21 septembre sur le code du travail remis en cause par les ordonnances, le 28 septembre pour les retraités, le 10 octobre dans la Fonction publique) est un signal fort envoyé au gouvernement : face aux reculs qu’il annonce, le mouvement social engage la riposte !

Assurons toutes et tous, par notre mobilisation massive, sur nos lieux de travail et dans la rue, par la grève et la manifestation, le succès de la journée du 10 octobre !

(Lieu et heure du départ de la manifestation à Paris : en attente)

Communiqué de l’intersyndicale nationale Fonction publique










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives