FSU Essonne

Il faut libérer les militants syndicaux en danger en Iran !

mercredi 27 janvier 2016 par Webmestre

A l’occasion de la visite officielle du président iranien Hassan Rohani à Paris, les secrétaires généraux de la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC, la CGT, FSU, Solidaires et l’Unsa ont envoyé un courrier commun au Président de la République et au ministre des Affaires étrangères pour qu’ils interviennent auprès du président Rohani afin de faire libérer les militants syndicaux en danger.

Le régime iranien viole de façon massive les droits humains et syndicaux en Iran. Le simple fait d’exercer son droit syndical est passible de plusieurs années de prison. Un militant est récemment mort en détention suite à de mauvais traitements et plusieurs autres syndicalistes sont en danger de mort.

Sous prétexte de diplomatie économique, la France ne peut passer sous silence les atteintes aux droits fondamentaux en Iran où sévit l’un des régimes les plus liberticides de la planète.

Vous trouverez en pièce jointe le courrier commun des organisations syndicales au Président de la République et au ministre des Affaires étrangères.


Courrier des OS au Pdt de la République et au Ministre des AE










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives