FSU Essonne

Faut-il vraiment que l’internat soit d’excellence ?

vendredi 25 novembre 2011 par Webmestre

Lors du CDEN du 15 novembre, la FSU a appris la volonté affichée par le Conseil
Général de l’Essonne et l’Inspection Académique de créer un Internat d’Excellence
au collège Le Village d’Evry. Si nous ne contestons pas l’utilité d’un internat dans
un collège de l’Essonne, nous ne pouvons qu’être atterrés par le label
« Excellence » qui lui est joint. En effet, ce dispositif, un des rares rescapés du
« Plan Espoir Banlieue », est plus une vitrine justifiant la politique de saccage de
l’Education Prioritaire mise en œuvre depuis 5 ans par le gouvernement Sarkozy-
Fillon- Chatel. Cet « Internat d’Excellence, est prévu pour accueillir une
quarantaine d’élèves « volontaires et motivés, issus notamment de l’éducation prioritaire et de milieux modestes, (qui) travaillent dans des conditions qui leur permettent d’exprimer tout leur potentiel », mais il laisse en plan les milliers d’autres pour lesquels il n’y a que fermeture de postes, réduction des filières de formation et augmentation d’effectifs.

Ce dispositif, comme toutes les mesures d’exception mises en place par ce
gouvernement, éclate les règles communes de l’Education Nationale : ciblage des
élèves, évaluations inquisitoriales (comparaison des résultats de l’élève avec sa
fratrie), mise en cause du statut des personnels, recherche de financement privé,
opérations promotionnelles sans rapport avec les objectifs éducatifs et
pédagogiques.

D’ailleurs les textes de référence sont clairs « projet phare, parrainage de prestige,
… ».

Dès lors, que peut bien faire notre Conseil Général dans cette opération qui
empeste l’idéologie des talents innés, faisant fi du principe d’éducabilité ? Nous
exigeons du Conseil Général qu’il retire ce projet indigne de l’esprit égalitaire de
l’Ecole Républicaine.










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives